vendredi 22 février 2013

Collection femme "Blasphème" (suite)

Aujourd'hui, je vous présente un nouveau look dessiné de ma collection "Blasphème".

Comme je l'expliquais précedemment, j'ai utilisé pour cette collection l'icône de la Madone sur fond de Renaissance. 

En me basant sur les coloris de vitraux, j'ai pu développer une gamme de couleurs très variée.

Le modèle ci-dessous est une robe cape bicolore au mélange de teintes plutôt audacieux. 

J'en profite pour préciser que l'intitulé de cette collection, le mot "Blasphème", vient du fait que les tenues, inspirées à la base de l'identité visuelle de la Vierge, sont détournées et imaginées dans des coloris très prononcés, aux lignes charnelles (décolletés profonds, robes courtes...). Ce qui est un pur blasphème aux yeux de la Madone ! Bien sûr, cette collection est à regarder avec humour et légereté !




Suivez le blog pour découvrir prochainement une nouvelle silhouette de la collection "Blasphème".

Petite pause la semaine prochaine... Il n'y aura pas de post pour cause de vacances avec mes loulous.

On se retrouve dans une dizaine de jours !

A bientôt !

Stylistiquement vôtre,

Sophie

mercredi 20 février 2013

Exposition "ARRRGH ! * (*Monstres de mode)", Gaîté Lyrique Paris

Venue à Paris le temps d'un long week end, j'ai sauté sur l'occasion pour aller voir la fabuleuse exposition "ARRRGH !* (*Monstres de mode)" à la Gaîté Lyrique, et je n'ai pas été déçue !

" 'ARRRGH !' Cri de surprise, de peur et d'angoisse ! Inquiétude refoulée qui ne demande qu'à s'échapper, mais ne parvient pas à s'exprimer."

Ce cri intérieur a servi d'intitulé à cette exposition qui nous décrit ce que représente le monstre de nos jours, aux yeux des designers et artistes, sur la base du livre Not a Toy du collectif Atopos. Le visage est transformé ou masqué, le corps, parfois modifié, est paré d'une tenue aux formes hors normes et aux couleurs chatoyantes. Ce qui nous donne des créatures spectaculaires, à la fois singulières et irréelles, tour à tour drôles ou terrifiantes.

Par le passé, les monstres définissaient ce qui ne pouvait être défini. On y voyait uniquement le côté fantastique, voire anormal, de la chose. Les créateurs contemporains ont voulu expérimenter, à travers leurs oeuvres, la beauté, le désir de l'autre, dès lors où il n'est pas rattaché à une entité, à une communauté. De là, en sont sorties des oeuvres avant-gardistes et anti-conformistes.

En résumé, tout est relatif. Nous pourrions nous-même être les monstres des créatures présentées à cette exposition ! A méditer...


Hideki Seo
Collection Swimming in the garment
Le couturier Hideki Seo aime mêler le costume traditionnel aux formes et couleurs des jouets en plastique japonais. Dans la collection "Swimming in the garment" réalisée à l'Académie Royale de Belgique à Anvers, le créateur s'inspire des costumes inuits et utilise des matériaux tels que la mousse pour donner des formes hors normes.



Craig Green
BA Collection 2010



Charlie Le Mindu
Black Lips
Printemps/Eté 2010



Alex Mattson
Collection The Sixth Sun 2009




Walter Van Beirendonck
Walking Sculptures, Collection Cloud #9
Printemps/Eté 2012 (en collaboration avec Erwin Wurm)



The Brain Storm Design
How to make friends and have a social life, 2013



Bronwen Marshall
Collection Give Me Back My Name, 2009




Pierre-Antoine Vettorello
Collection Bonnie Magnum vs Samantha Beretta, 2009

Le créateur Pierre-Antoine Vettorello traite, à travers son travail, les faits de la société contemporaine. Il a développé, à l'Académie Royale de Belgique à Anvers, une collection de tenues femmes hybrides moitié humaines moitié létales, avec des armes en guise de jambe ou de tête.



Toma Stenko
Collection The Shadows of forgotten ancestors, 2011



Manon Kündig
Collection Bowerbird, 2012 





Alexis Themistocleous
Freaks, 2011



Filep Motwary & Maria Mastori
The forest can hide us, 2013





Andrea Ayala Closa
Denominate a space, 2007



Hideki Seo
Be free, 2012





Manon Kündig
Collection Blowjob, 2011


La créatrice suisse Manon Kündig a utilisé de manière intelligente le latex pour développer une collection de tenues sculpturales gonflables. La collection "Blowjob", dont est extraite cette spectaculaire robe qui se gonfle pour devenir un énorme crâne, a été inspirée de la folie morbide et étrange entourant la vie après la mort.



Claire Michel
Collection Los Nahuales, 2012





Bas Kosters
Monster dress
Collection Freedom womenswear, 2009



Mads Dinesen
"Ma collection" 2010





Erika Mizuno
Bear Skirt, 2010





Josefin Arnell
Collection Mirror, Mirror on the wall, 2009


Ces monstres sans visage sont sans rappeler le monde virtuel de notre époque. Nous possédons plusieurs profils sur internet, et préférons parfois ne pas montrer notre vrai visage, en choisissant de créer nous-même notre propre portrait.

Vous pouvez visionner l'intégrale des photographies de l'exposition ici.

A très bientôt !

Sophie

vendredi 15 février 2013

Robe Barbe à Papa collection enfant "Gourmandises..."

Aujourd'hui du rose, du rose, et rien que du rose sur ce post ! Et du sucré !!

Replongeons-nous dans les souvenirs des fêtes foraines, des champs de foire ou bien encore des cirques de notre enfance, pour se rappeler cette douceur sucrée qu'est la barbe à papa. Rien que le fait de la manger nous fascine, adultes comme enfants. Elle a l'aspect du coton et au toucher, c'est doux et gluant à la fois, ça fond presque instantanément dans la bouche ! Je suis sûre, rien que de lire ces quelques lignes, vous en salivez déjà ! Et bien voici quelques photographies histoire de vous mettre encore plus l'eau à la bouche...




Maintenant imaginons une histoire...

Le ciel devient rose, de plus en plus rose... Soudain, une tornade toute aussi rose déferle sur la terre. Il s'agit en fait d'une barbe à papa iiiimmense qui se déplace en transformant chaque être humain en.......... en.......... en barbe à papa vivante !! (non, non, je n'ai rien fumé d'illicite) 


De cette histoire complètement délirante, j'ai créé une tenue dans ma collection "Gourmandises..." qui, vous l'aurez deviner, s'intitule "La robe Barbe à Papa".

J'ai imaginé une tenue toute en rondeur qui enroberait le corps et la tête, ce grâce à une forme boule de la robe, à son col cheminée haut et extra large, et à une coiffe imposante imitant la base de la barbe à papa.



Pour la réaliser j'ai utilisé, comme pour une autre création de cette collection, la robe Marshmallow, des boules de coton ouaté.




Ces boules ont été déroulées et reliées les unes aux autres, pour être ensuite brossées, ce afin d'obtenir l'aspect barbe à papa.

Des baleines pour donner la forme voulue, un batonnet pour parfaire la tenue et une barbe à papa plus vraie que nature ! Le tout mis en valeur par une jolie petite gourmande, et voici ce que cela donne pour le plaisir des yeux...









Et voilà comment, en quelques minutes, rien qu'en regardant votre écran, votre taux de glycémie a grimpé en flèche ! Hum... Hum.. Ne me remerciez pas !

A très bientôt pour de nouvelles créations toujours aussi délirantes ;-)

Créativement vôtre,

Sophie

mardi 12 février 2013

Croquis Robe tunique "Fragment du désert"

Par ces températures hivernales, nous allons nous évader aujourd'hui vers des cieux plus chauds...

Imaginez le désert du Sahara, ses immenses étendues, ses dunes, ses mers de sable ondulées, mais aussi ses peuples, des nomades aux longs vêtements...


Ainsi se dessine une créature sortie tout droit des paysages arides, aux dunes "à rides". 

Les plis de sa robe illustrent les rides éoliennes des crêtes dunaires. A l'image d'un corps qui s'enfonce dans le sable mouvant, ses bras disparaissent sous des manches extra longues et son visage sous une capuche pointue rappelant la silhouette triangulaire des dunes en étoile du Sahara. Sa traine, serpentant sur le sol, est semblable aux ondulations du sable. 



Tel un vent façonnant les dunes, cette tenue aux formes mouvantes évoque à sa manière une certaine sensualité.

Je la nommerais "Fragment du désert".

Stylistiquement vôtre,

Sophie